Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
mon journal suite à jeunea60ans.unblog.fr

#economie-impots-finances

Il y a "séniors" et "séniors" !

Il y a "séniors" et "séniors" !

J'en peux plus de voir à la télé, certains séniors aux ventres rebondis....pour les hommes !!! et aux coiffures impeccables régulièrement entretenues.(ça se voit !)...pour les femmes, pris en flagrant délit de goinfrerie dans des restaurants près de chez eux ou même lointains .....car, on l'a compris, la plupart de ceux-là voyagent deux fois par an au moins !!!!!A l'heure ou les pouvoirs publics pointent leur longue vue sur les retraités, il me parait imprudent en premier lieu, et impudique, inconvenant, voire d'un égoisme insupportable d'étaler ainsi son bien-être pécuniaire devant des millions de téléspectateurs, alors que d'autres personnes agées ne mangent pas, faute d'argent (petites retraites de misère) et ne peuvent pas se soigner des maux qu'apporte fatalement la vieillesse......C'est indécent ! j'ai bien peur que les personnes qui nous gouvernent, regardant ces émissions ou reportages faisant apparaitre des "retraités bien lotis".....en train de s'en "mettre plein la panse".devant d' énormes plateaux de fruits de mer notamment ....., en train de danser dans les guinguettes ...., .en train de se faire masser dans des SPA ......etc ...etc ......j'en passe ....., se frottent alors les mains de satisfaction en se disant que cette catégorie de français n'est pas encore assez taxée !!!!! Alors, arrêtez vous les 60, 70, 80 ans dont le porte monnaie est loin d'être "raplaplat", de vous exposer ainsi face aux médias, car en plus de nos politiques, les autres séniors, les moins privilégiés, les oubliés par la chance ....les "ceux" qui ont trimé toute leur vie pour recevoir une pension de misère vous regardent et cela peut faire très mal ....!

Je ne parle pas des jeunes pour qui c'est aussi la galère ...!

Que diable un peu de retenue .....jouissez de la vie....ou de ce qu'il vous reste ....vous le méritez peut-être ou surement .mais jouissez discrètement et envoyez "paitre" ces journalistes à la "Pernaut" qui tombent dans la facilité en vous mettant le micro sous le nez pour combler les trous du journal télévisé par exemple !

Chomage : des chomeurs attaquent Pôle Emploi

julianne #economie-impots-finances

Radiation, refus d'indemnisation, manque d'accompagnement ........Ces motifs poussent de plus en plus de chomeurs à attaquer Pôle Emploi en justice. Dans certains tribunaux administratifs, le nombre des affaire grimpe en flèche. A Paris plus de 110 dossiers ont été enregistrés durant les six premiers mois de 2013 presque autant que pour l'ensemble de l'année 2012 (moins de 130)

Source : dossier familial - revue d'octobre 2013

Seniors et saignés

julianne #economie-impots-finances

Seniors et saignés !

L'enquête a été longue et difficile. Mais on a enfin réussi à identifier les odieux profiteurs suspectés de maintenir à peu près leur niveau de vie en période de crise. On les appelle des

retraités. En fait, ce sont des paresseux qui, après 42 années d'activité, donnent un mauvais exemple aux jeunes sans emploi en jouant aux boules ou en réchauffant leurs rhumatismes au soleil.

Il était donc grand temps d'imposer davantage leurs pensions . Ce rabotage de niche fiscale est d'autant plus urgent que, grâce au progrès de la médecine et de la chirurgie, ces séniors

prétendent vivre de plus en plus longtemps sans se préoccuper de la santé de leurs caisses de retraites. Et puis, au moins est-on certain que, contrairement à d'autres contribuables plus valides et plus fortunés, ils ne battront pas en retraite pour fuir un pays où les technocrates de Bercy seront un jour les derniers actifs!...

C'est vrai que la rumeur enfle de toute part : ces salauds de retraités qui ont travaillé pendant les trente glorieuses, voilà de nouveaux bons boucs émissaires (avec « les riches ») pour cracher

au bassinet. Voilà une belle réforme pour la « France juste » que les guignols au pouvoir nous concoctent !...

>

Philippe Bouvard

>
> > > > > > > > >

  Seniors et saignés

Microcrédit : jusqu'à 10.000 euros

julianne #economie-impots-finances

Un microcrédit jusqu'à 10.000 euros ........

L'Association pour le droit à l'initiative économique (Adie) lance un nouveau microcrédit, d'un montant plus élevé que les précédents. Compris entre 6.000 e et 10.000e, il est destiné aux demandeurs d'emploi qui manquent de ressources pour créer leur activité. En complément elle leur propose un accompagnement adapté. Infos : 0 800 800 566 (appel gratuit depuis un fixe) ou sur www.adie.org. (cliquer pour demander un microcrédit)

 

le site AMAZON boycotté .........

julianne #economie-impots-finances

LE SITE AMAZON aussi doit payer ses impôts !

L'ONG britannique Ethical Consumer a lancé un appel au boycott du site Amazon, accusé de contourner la fiscalité sur les sociétés : "Nous devons tous payer des impôts, ils financent nos écoles et nos hopitaux. Mais certaines entreprises ne paient pas leur juste part." L'Administration française lui réclame 198 millions d'euros d'arriérés et de pénalités. En 2011, il n'a payé que 3,3 millions d'euros sur ses bénéfices en France. Si l'on se réfère à son activité réelle, il aurait dû payer de 10 à 30 millions.

Free Mobile ?????? attention où vous surfez !!!

julianne #economie-impots-finances

Vu dans 60 millions de consommateurs de Février 2013

"Abonnés de Free Mobile, évitez de surfer en Andorre. Le fils d'Etienne en déplacement dans cette principauté, a commis l'erreur d'utiliser Internet quelques minutes via son smartphone.

Facture : 50 euros

Une plongée dans la brochure tarifaire de l'opérateur donne cette explication : en Andorre, Free Mobile facture l'utilisation d'Internet depuis un portable, au prix de 32,77 euros le mégaoctet. C'est 39 fois plus cher qu'un surf depuis l'Espagne, l'Italie ou encore l'Allemagne, pays membres de l'Union européenne ou les tarifs sont plafonnés. Les voyageurs seront heureux de savoir que Free Mobile pratique le même tarif exorbitant à San - Marin. Chez les autres opérateurs, même dans les pays les plus lointains, le prix de l'Internet mobile ne dépasse pas 12 ou 13 euros le mégaoctet."

Nos Impôts 2013 (impôts sur le revenu)

julianne #economie-impots-finances

Des témoignages :

"Mes impôts vont flamber cette année !!"

Sophie, 60 ans, Paris, divorcée, une fille :

"Je suis divorcée depuis 20 ans. J'ai élevé ma fille toute seule à partir de ses 15 ans. Elle a quitté la maison à 20 ans et je vis seule depuis.

Elle est imposée distinctement et j'ai droit à une demi-part supplémentaire du fait de cette situation. Mais avec la baisse continue de l'économie que me procure cet avantage, mes impôts augmentent régulièrement depuis 3 ans, alors que mes revenus sont stables. Cette année, c'est pire ! Selon mes calculs, avec 20000 euros de revenus imposables, je vais payer 1061 euros d'impôts. Je n'en ai payé que 733 euros l'an dernier ! je suis inquiète pour l'année prochaine car je n'aurai plus droit à cette demi-part.

Mes impôts vont flamber".

Que disent les nouvelles dispositions sur l'impôt sur le revenu :

Pour l'imposition des revenus de l'année 2012, l'ensemble des règles décidées par le gouvernement, va s'appliquer dans des conditions beaucoup plus strictes. A situation et revenus équivalents, vous serez amené à payer plus d'impôts cette année. Seuls les ménages très modestes sont préservés. Instauré par le gouvernement précédent, le gel du barème de l'impôt est maintenu en 2013. En clair, vos revenus seront imposés d'après le même barème que celui de l'an dernier. Or, l'indexation du barême sur l'inflation permettait, jusqu'à présent, à ceux qui bénéficiaient d'une revalorisation annuelle de revenus du même ordre, de ne pas payer plus d'une année sur l'autre.

Gel du barème : des millions de contribuables concernés :

Le maintien du gel entraine une hausse mécanique pour des millions de contribuables. Si vos revenus de 2012 sont identiques à ceux de 2011, vous ne subirez aucune hausse. S'ils ont progressé, vous paierez davantage, au risque de changer de tranche d'imposition. Vous paierez alors l'impôt à un taux supérieur sur une fraction de vos revenus.


Exemple : un couple marié avec deux enfants qui déclare 41000 euros cette année, contre 39000 euros l'an passé, sera imposé pour la part supérieure de son revenu au taux de 14% contre 5,5% en 2012, soit au final 200 euros d'impôts en plus !


Autre conséquence facheuse du gel du barême, les limites et les seuils, habituellement indexés dans les mêmes proportions, sont aussi gelés. Par exemple, la pension alimentaire versée à un enfant étudiant, non rattaché à votre foyer fiscal reste déductible à hauteur de 5698 euros comme l'an dernier. De même vos dons vous procureront une réduction d'impôt maximale identique de 391 euros

......................................................................

Egalement d'autres mesures ........(voir sur le site officiel des impôts) comme :

La réduction pour charge de famille en baisse :

Au delà d'un certain revenu, l'économie procurée par les demi-parts est plafonnée. Cette année l'économie d'impôt maximale liée aux charges de famille est réduite à 2000 euros par demi-part, contre 2336 euros précédemment. 2,5% des foyers (environ 900.000) vont subir cette baisse et voir leur impôt augmenter.

Exemple : un couple marié avec 2 enfants sera concerné s'il déclare au moins 77.193 euros de revenus. Pour les autres, cette mesure n'aura pas d'incidence, d'autant que les plafonds spécifiques attachés aux autres majorations de quotient (demi-part parents isolés, veufs...) demeurent inchangés

A signaler que les contribuables seuls ayant au moins un enfant imposé distinctement qu'ils n'ont pas elevé seuls durant au moins cinq ans, vont profiter pour la dernière fois de la demi-part supplémentaire accordée depuis 2008. De plus, celle-ci est plafonnée à 120 euros contre 400 euros l'an dernier

Et bien d'autres mesures encore......

exemple :

Fin de l'exonération des heures sup ......

Témoignage :

"Je vais rendre au fisc une partie de mes heures sup"

Sandrine, 36 ans, Lyon mariée deux enfants

"Je travaille dans une petite entreprise qui n'a pas mis en place de RTT et j'effectue chaque semaine 4 heures de travail supplémentaires. Depuis septembre dernier, j'ai constaté une baisse de mon salaire net de 3% du fait de la suppression de l'exonération de cotisations salariales sur ces heures. Avec la remise en cause de l'exonération d'impôt, la note va être encore plus salée. D'après mes calculs, je paierai cette année 500 euros d'impôts en plus. Au total, je travaille plus, mais je gagne 180 euros de moins par mois !

et ........

Nouveau coup de rabot pour les niches fiscales ......

Moins de frais déductibles ........

Source : dossier familial Février 2013

Nos Impôts 2013 (impôts sur le revenu)
RSS Contact